C’est juste là !

Il y a des jours où tout est pesant, où l’on voudrait tout envoyer valser, tout remettre en question … et puis il y a des jours comme aujourd’hui où tout va bien, où l’on ne voudrait pas être ailleurs que là où l’on est, où tout semble aller parfaitement. Et ces moments là j’ai envie de crier mon bonheur sur les toits du monde entier !

unesourisbleue.fr

Il suffit parfois d’une petite goutte d’eau pour éclabousser toute une journée d’ondes positives et c’est ce qui se passe assez souvent chez nous je dois le dire. Je pense avoir la chance d’avoir des enfants calmes et réceptifs. Maxence, du haut de ses 6 ans tout neufs commence à s’exprimer un peu plus lorsqu’il n’est pas d’accord, mais à force d’échanges et d’explications nous finissons toujours par tomber d’accord. Il arrive que ça se finisse par des larmes mais comme nous ne savons pas rester fâchés, un câlin est vite arrivé après quelques mots doux pour effacer le chagrin.

Gabriel et Nolan peuvent être fatigants quand ils sont éreintés, mais ça ne dure jamais longtemps : un câlin et une activité qu’ils affectionnent, et on repart pour un tour de bonne humeur. Gabriel est même du genre, comme en ce moment même, à me demander de passer quelques temps dans son lit avec des jouets pour se reposer quand sa batterie est à plat !

Il n’y a pas à dire, je ne regrette pas d’être là chaque jour à leurs côtés, pour ma part le congé parental est un atout qui nous permet de prendre notre temps et d’en profiter sereinement. Maxence et Nolan étant dans une école privée, ils n’ont pas classe le mercredi, c’est donc une matinée pyjamas et petit déjeuner à rallonge qui nous attend bien souvent.

IMG_20160702_083438

Pour nous le mercredi est signe de :

  • moment de détente
  • de douches relaxantes qui favorisent aussi leur autonomie
  • de beurrage de tartine seul comme un grand
  • de cabane sous la table du salon avec des couvertures
  • de saucisses purée pour le déjeuner
  • de fierté de battre un copain au tennis qui est au CM2
  • d’un café bien chaud pris juste après le coucher pour la sieste
  • d’un livre ou d’un magazine feuilleté sous un plaid tout chaud
  • de la fierté d’une maman qui rempli son frigo et vide le panier de repassage
  • de la bonne odeur d’un lit tout propre
  • de jeux entre frères admirés par leur maman

Et si au fond, il suffisait de profiter de chaque minute et de chaque bonheur qui se présente. Les choses qui nous tracassent peuvent bien attendre une journée non ? Moi je dis oui ! Et comme dirait Gabriel, qui a deux je vous le rappelle : « et ça j’achète ! » … Non non cet enfant n’est pas du tout bercé par une maman qui aime la télévision !

Je me dis souvent que nous ne sommes pas grand chose, et régulièrement je pense aux horreurs qui peuvent arriver quand, moi, petite humaine, je suis au chaud et en sécurité dans ma maison.

Alors oui, je sais que ce n’est pas facile tous les jours, mais quand la fatigue ne pèse pas trop sur nos épaules, que c’est bon de profiter de ce qui est juste là, devant nous. Que c’est bon d’essayer de résoudre un conflit entre frère en douceur et d’y arriver, que c’est bon de regarder le regard rempli de fierté de nos enfants, que c’est bon d’admirer leur innocence et d’imaginer qu’ils seront notre plus bel avenir.

IMG_20160628_174332

Un petit mot ça fait toujours plaisir :)