Comment recycler jouets et vêtements des enfants

Mes « bébés » sont encore petits, mais ils poussent vite … Jusqu’à maintenant, je n’étais que dans le mouvement acheteur. Mais Bébichou grandit et nous commençons à remiser certains produits de grosse puériculture : un trio (poussette, cosy et nacelle), le parc, le transat … Et bien évidemment les vêtements de bébé. Les placards sont pleins !
Pour le moment tout est rangé mais nous allons bientôt déménager et ce sera l’occasion, entre autre, de nous débarrasser de tout ce dont on ne se sert plus. C’est une page qui commence à se tourner : fini les grossesses (d’ailleurs j’ai aussi des vêtements de grossesse en stock …), fini l’allaitement, fini les bodys trois mois (qui n’ont pas été beaucoup usés). En route pour le chemin de la vie !
Vide Poussette 1er rdv blogging

Pour commencer, en maman bien organisée, j’ai tout rangé dans des box sur roulettes. Ainsi rien ne s’abîme et je retrouve tout facilement. Les vêtements sont triés par âge, une autre boîte contient les accessoires (chaussettes, bonnets, casquettes, lunettes, gants, écharpes …) et une dernière contient les écharpes de portage et les accessoires pour « bébé » des poussettes et sièges auto.
Une fois que tout est bien rangé et ne pourra plus nous servir, il est temps de vendre ! Adieu veau, vaches, cochons 😉 Et bonjour mes garçons qui grandissent !
Le moyen le plus facile pour revendre (voire donner) à mon sens, c’est notre réseau personnel : amis, amis de nos amis, famille. Autour de moi il y a des grossesses en cours, des bébés nés il y a peu … C’est un réseau de confiance, proche de chez nous généralement. J’ai ainsi prévu de revendre certaines pièces de cette façon.
Il y a ensuite un autre réseau très riche, ce sont les réseaux sociaux : nos amis virtuels, les groupes de mamans, les groupes de revente par région … Il y a tout un tas de moyens d’être en contact avec des futurs ou jeunes parents qui recherchent des produits d’occasions. Là encore, ça reste un moyen sûr à partir du moment où l’on connaît un minimum les personnes. Dans les groupes, nous avons tous les mêmes objectifs et ceux qui ne respectent pas les règles sont tout de suite fichés.
J’ai pu tester les vide greniers (ou vide poussettes, quand il s’agit uniquement de puériculture). C’est un très bon moyen d’écouler le stock, en revanche il ne faut pas s’attendre à vendre à un bon prix. Le but de ce genre de manifestation c’est plutôt de se débarrasser et pour les acheteurs de trouver leur bonheur à tout petit prix. J’y ai vendu quelques vêtements mais pour le reste je ne souhaite pas forcément brader.
Avant dernière idée : la revente via des sites spécialisés du type « Le Boncoin ». Là il faut être conscient que l’on peut tomber sur des arnaques, mais globalement c’est un moyen de toucher beaucoup de monde et proches de chez nous. Je n’ai pas testé, mais j’ai déjà créé mon compte et je n’ai plus qu’à ajouter mes photos ! Je croise les doigts 😉
J’ai également pensé aux assistantes maternelles. Elles sont souvent à la recherche de gros matériel d’occasion et de qualité pour accueillir nos petits bouchons dans les meilleures conditions. Une annonce au RAM (Relais des Assistantes Maternelles) et le tour est joué !
Si vous avez bon cœur, et les moyens surtout, vous pouvez également donner !
– Aux médecins (livres et petits jouets)
– Aux Garderies (si elles acceptent suivant leurs normes)
– A la famille (cadeau de naissance …)
Je garde certaines choses (vêtements tricotés ou jouets que j’aime) parce que je me dis qu’un jour mes enfants aimeront retrouver des jouets et vêtements vintage qu’ils transmettront à leur tour à leur progéniture. Je suis assez conservatrice et très sentimentale … J’ai du mal à me séparer de tout, même si ce n’est que matériel, ça a une réelle valeur pour moi !
Et puis quand des jeunes parents viennent à la maison, il y a tout le matériel nécessaire, pas besoin pour eux d’emmener un chargement !
C’est ainsi que je garde tout depuis leurs naissances respectives : dans leur chambre mes loulous ont chacun une « boîte souvenirs » avec les dossiers de suivi de mes grossesse et les échographies, les faire part de naissance, les cartes reçues (vacances, anniversaires, baptêmes …), un livre photos de leur première année de vie, un « journal de bébé » que j’ai pris soin de remplir au maximum, les premiers dessins …
Un jour ils vont grandir, il faudra surement faire du tri, mais tant que j’ai la place de garder les petits souvenirs et les objets et jouets qui pourront resservir … je garde !

Avec cet article je participe au RDV blogging  « Conseils de Parents pour Réussir son Vide Poussette » organisé par Lorène du blog Twins And Us.


3 thoughts on “Comment recycler jouets et vêtements des enfants

  1. Coucou, merci d'avoir participé. C'est bizarre, car comme je ne suis pas conservatrice, je me rends compte en te lisant que je n'ai pratiquement rien gardé de leurs premiers mois …

Un petit mot ça fait toujours plaisir :)