Comment j’essaie de réduire mes déchets

Petit à petit je prends de nouvelles habitudes. Comme je vous le disais dans un précédent billet, je tente de faire attention à ma consommation, à l’environnement, à la façon dont je prends soin de moi et de ma famille. Je vous propose aujourd’hui de vous parler des quelques astuces que j’ai mises en place dans notre quotidien, notamment grâce aux infos trouvées sur le net, et au petit guide écrit par Marjolaine Solaro (qui tient aussi le blog Marjolimaman que je suis depuis des années).

Je me suis beaucoup inspirée de sites tournés vers le Zéro Déchet, des lectures de magazines à tendance bio … pour essayer de trouver ce qui me correspond le mieux et qui nous permet de vivre plus naturellement au quotidien. Comme vous le savez, je suis passée à la coupe menstruelle et aux protections lavables, ainsi qu’aux produits les plus simples possibles côté beauté. Mais tout cela je le développerai dans nos rendez-vous « Je Me Fais Belle » sur le blog.

unesourisbleue.fr

Nos habitudes avec les enfants

Du côté des enfants, beaucoup de choses ont changé : lingettes lavables, couches écolo (bien que l’on ne connaisse pas exactement la composition de tous ces produits) dont je teste encore plusieurs marques, gels douche et shampoing bio. Je n’utilise plus de produits achetés en grande surface, et j’essaie de privilégier les sites internet français pour mes achats.

unesourisbleue.fr

Depuis l’année dernière, j’essaie également de faire attention aux achats de jeux et jouets pour les enfants. Tout d’abord parce qu’ils sont trois et que la maison n’est pas un espace de jeu extensible. Ensuite parce que je n’aime pas ce sentiment « d’obligation » de faire un cadeau à une date donnée. Je propose donc à ma famille de se regrouper pour les anniversaires et Noël pour offrir un cadeau commun par exemple, ou alors d’offrir des vêtements, ou encore de déposer de l’argent sur le compte des enfants pour qu’ils puissent l’utiliser plus tard. Le but étant de moins consommer inutilement et de pas encombrer notre intérieur. De la même façon, lorsque j’offre un présent, je ne l’emballe pas avec du papier cadeau, je réutilise un joli sac ou un carton d’un colis que j’ai reçu.

Enfin, je les ai inscrits à la bibliothèque. J’ai du mal à me passer de ce plaisir d’acheter de beaux livres, mais ils aiment tellement lire (ou que je leur lise des histoires) que ça en devenait aussi envahissant que les jouets. Je les ai tout de même abonnés à des magazines pour le plaisir de recevoir son propre numéro à la maison et pouvoir réaliser les jeux et activités proposés. Mais ils éprouvent également beaucoup de plaisir à s’installer dans les fauteuils de la bibliothèque pour choisir leurs livres de la semaine. En ce qui concerne nos collections, j’ai prévu de les conserver pour toute la famille, et lorsqu’ils ne nous serviront plus, je les donnerai aux cabinets médicaux et boîtes à échange de livres proches de chez nous, ou encore je les revendrai en brocante où l’on trouve également des pépites.

unesourisbleue.fr

 

Nos habitudes ménagères

J’ai remplacé beaucoup de produits ménagers par des produits sains, naturels et tout aussi efficaces que les produits industriels. En ce qui concerne les parfums d’ambiance je les bannis : je préfère largement aérer ma maison pour qu’elle sente l’air pur. En cas de besoin j’utilise des huiles essentielles, mais ça reste rare compte tenu de l’âge des enfants et de ma grossesse actuelle.

Pour le nettoyage des sols j’ai choisi le savon noir, il est naturel et bien plus efficace sur les tâches tenaces que certains produits chimiques. Pour le quotidien il y a tout un tas de recettes et d’astuces faciles à réaliser dans le livre de Marjolaine Solaro à base de vinaigre blanc ménager, de bicarbonate, savon de marseille … Ce qui est vraiment intéressant c’est que chaque produit peut avoir de multiples usages et ils deviennent donc des indispensables du quotidien.

Il ne me reste qu’à trouver une recette idéale pour ma lessive, je n’ai pas encore passé le pas car j’avais acheté plusieurs bidons, mais là encore le livre de Marjolaine est tout indiqué pour trouver la bonne solution.

unesourisbleue.fr

 

Nos habitudes au quotidien

Côté cuisine, j’ai tenté les éponges lavables que j’aime beaucoup pour nettoyer la table et les surfaces plates dans la cuisine. En revanche je n’arrive pas à trouver quelque chose d’aussi efficace que les éponges classiques pour décrasser les casseroles. En revanche cela m’a quand même permis de jeter moins d’éponges à la poubelle. J’utilise également un produit vaisselle écologique. Ce n’est pas l’idéal pour les mains mais il suffit de mettre un peu de crème après avoir fait la vaisselle et le tour est joué.

Nous avons ensuite relayé l’essuie-tout aux oubliettes, en effet j’ai acheté des serviettes comme celles que nous avions étant petites ! Et pour essuyer les verres renversés, j’utilise simplement une éponge et un torchon dédié à cet usage.

Pour les courses, je les fais au drive pour éviter d’acheter trop de choses inutiles, et les sacs sont réutilisés. Pour les fruits et les légumes, je tente d’acheter du bio le plus souvent, mais beaucoup viennent de l’étranger, je fais donc un mixte entre le français et le bio. J’ai tenté les paniers locaux mais je ne suis pas emballée. Il y a toujours des choses que je n’aime pas ou que je n’ai pas envie de cuisiner. J’aime choisir ce que l’on va manger dans la semaine finalement. Je ne me mets donc pas de contrainte mais je fais au mieux.

Dernières astuces pour éviter de consommer trop de papier : ne plus recevoir de publicité dans notre boîte aux lettres, emmener un sac pour acheter le pain et la viande chez le boucher et demander à ne pas avoir d’emballage (ou un minimum pour la viande). Enfin donner les factures, courriers usés, rouleaux de papier toilette, bouchons de compotes en gourde … aux enfants pour leurs activités manuelles.

Je pensais que tout cela serait difficile à mettre en oeuvre, mais finalement ce ne sont que de simples habitudes à changer, avec la satisfaction finale de savoir pourquoi on utilise tel ou tel produit, et le sentiment de prendre soin de la nature et donc de nous même. J’aime beaucoup m’informer, je me sens plus riche et plus responsable. Et puis entendre les enfants demander du pain sans le papier d’emballage à la boulangerie, ou encore dire à qui veut l’entendre que les emballages et les plastiques vont dans le sac jaune, c’est une sacrée fierté de maman !

 

Tout cela ne sont que de simples gestes, et il y en beaucoup d’autres à mettre en place. Je vous conseille vivement ce guide qui tient dans la main et donc dans le sac de façon à toujours l’avoir sous la main comme un rappel :

Je réduis mes déchets de Marjolaine Solaro publié cet été aux éditions First

Et si vous le souhaitez, vous allez même pouvoir le remporter dès demain sur ma page Facebook, alors à demain !

 

2 thoughts on “Comment j’essaie de réduire mes déchets

Un petit mot ça fait toujours plaisir :)