La raison de l’amitié #2

Vous avez découvert Anne, Charlotte et Mike la semaine dernière. Voici la suite de leurs aventures !
Si vous avez manqué le début c’est par ici.
Charlotte, Anne et Mike avaient vécu leur jeunesse et leur adolescence dans le même village au bord de l’Indre. Un village de deux cent quatorze habitants, calme, avec ses on-dit comme partout. La relation qu’ils avaient tous les trois avait toujours amusée leurs parents respectifs lorsqu’ils étaient petits. Tout le monde avait imaginé que Mike se marierait avec l’une ou l’autre, mais bien sûr, par esprit de contradiction sûrement, chacun avait décidé de suivre son propre chemin.

Ils avaient toujours été la cible des autres au collège et au lycée du fait de cette amitié que personne ne pouvait comprendre. Finalement les foudres qu’ils subissaient ne faisaient que renforcer les liens qui les unissaient. Tout ça ne les empêchait pas de faire la fête le week-end comme tous les jeunes gens de leur âge.
Anne était la voie de la raison : elle conduisait et veillait sur ses compères comme une mère poule. Charlotte dansait toute la soirée, elle était toujours la dernière sur la piste de danse, et entraînait ses amis avec elle. Elle était plutôt la voie de la passion. Mike, quand à lui, était leur garde du corps. Il se tenait toujours à distance, mais ne les quittait pas des yeux. En fin de soirée, généralement il n’était plus très lucide, et ce moment là, Anne le détestait. Son ami tentait toujours d’aborder les filles qu’il rencontrait, et elle avait du mal à le raisonner pour le faire rentrer.
Elle s’était toujours demandée ce qu’il serait bien capable de faire si elle n’était pas là pour le raisonner. Mais cette idée ne faisait qu’effleurer son esprit bien sûr, Mike n’était pas le genre de d’homme à agresser quiconque.
Un soir, pour fêter l’anniversaire d’Anne, Charlotte et Mike décidèrent de dévergonder un peu leur amie !
– Ce soir ma chérie, c’est toi qui boit et c’est moi qui conduit ! Lui annonça Mike.
– Je voudrais bien voir ça ! Toi ? ne pas boire de la soirée ? Lui lança Anne sur un air de défi.
– Mais oui, je vais te prouver que j’en suis capable !
– Et puis je vais le surveiller … Renchéri Charlotte.
– De toute façon, je me connais, après trois verres je vais m’arrêter …
Ils arrivèrent en ville, commencèrent par manger une pizza chez leur Italien préféré. La soirée débuta par un verre de sangria, puis se poursuivit dans un bar du centre dont la terrasse bordait l’Indre. Les tequilas et autres alcools forts s’enchainaient sans se faire prier, contrairement à ce qui avait été promis. Anne avait la tête qui commençait à tourner.
Elle demanda à Mike de les ramener, elle avait un mauvais pré-sentiment et ne voulait plus poursuivre la soirée. Mais elle n’était plus du tout en état de conduire. Charlotte non plus d’ailleurs … Mike avait moins forcé sur la dose que ses amies et pris le volant.
La voiture d’Anne zigzaguait sur les petites routes de campagnes qu’ils connaissaient par cœur.
Soudain, sans comprendre comment ni pourquoi : un bruit sourd, un choc … et plus aucun souvenir, à part celui de se retrouver à l’hôpital le lendemain matin …
Charlotte et Anne était dans une chambre commune.
– Mais … que s’est-il passé ? Bredouilla Anne en croisant le regard de Charlotte qui émergeait.
– Je crois qu’on a eu un accident … J’ai mal à la tête !
– Mais où est Mike ?
L’infirmière entra et leur expliqua qu’elles avaient eu beaucoup de chance. Lorsque les filles lui demandèrent comment allait leur ami, elle leur répondit qu’elles n’étaient que deux au bord de la route et qu’il n’y avait personne d’autre … Et pas de voiture non plus …

2 thoughts on “La raison de l’amitié #2

Un petit mot ça fait toujours plaisir :)