L’alimentation de Bébichou (Test des biberons Tommee Tippee)


Chez nous l’allaitement est une histoire de famille, de mère en fille. A vrai dire, j’ai toujours vu des photos de ma maman nous donnant le sein, et entendu ma grand mère parler des litres de lait qu’elle revendait au lactarium. Alors je ne me suis jamais posé de question, pour moi, allaiter mes enfants était naturel et la meilleure des choses à faire pour eux comme pour moi.

J’ai allaité mon Chaton 3 mois. A ce moment fatidique, il a du avoir un pic de croissance et j’ai capitulé. J’ai commencé à lui donner des biberons. J’ai un peu culpabilisé, mais finalement je me suis aperçue que j’avais besoin de me retrouver, de quitter mes vêtements de maman pour retrouver ceux de femme. Au début je n’avais même pas acheté de biberons, je ne savais même pas comment on les préparait … Heureusement ma belle sœur était là et elle m’a conseillée.

Pour Coquinou c’était différent, j’avais pris le parti de mixer l’allaitement au sein et les biberons pour être un peu plus disponible pour moi. Finalement, ce petit chenapan n’a jamais voulu d’un seul biberon (j’ai testé toute sorte de biberons et de tétines, j’ai même tiré mon lait … mais rien à faire). Nous sommes donc passé du sein aux laitages directement. Il n’a jamais voulu boire une goutte de lait.
Bébichou, lui, a voulu écrire son histoire différemment aussi. Je pensais mixer encore une fois, mais il ne plaçait pas sa langue comme il faut pour l’allaitement au sein. Au bout de quinze jours nous sommes passé au biberon. J’en ai encore les larmes aux yeux … Moi qui suis convaincu des bienfaits de l’allaitement j’ai abandonné. Je me sens un peu égoïste, mais d’un autre coté j’y trouve beaucoup d’avantages. Notamment celui, non négligeable, d’avoir plus de temps pour mes deux grands. En effet une tétée au sein prenait facilement quarante cinq minutes, autant dire que Coquinou, qui restait très sage, venait régulièrement me voir pour jouer. Il y a également le fait de ne pas me poser de question sur mon alimentation en prévision d’éventuelles coliques.

Bref je suis déçue mais finalement c’est peut être plus simple pour tout le monde. Du coup, quand Tommee Tippee m’avait proposé de tester ses biberons naissance, j’avais tout de suite dit oui, connaissant bien la marque, mais ne pensant pas m’en servir avant trois mois. Heureusement qu’ils étaient là ces petits objets magiques, en effet Bébichou a tout de suite dit oui sans aucune hésitation. C’est moi qui lui ai donné son premier biberon et il n’a même pas rechigné !

C’est surement grâce à leur 50 années d’expérience que Tommee Tippee peut aujourd’hui nous proposer le fameux biberon « closer to nature » à col large dont la tétine ressemble à la forme du sein maternel. Et autant dire que Bébichou ne s’est pas fait prier, il n’a fait aucune différence. De plus la valve super-sensible EASI-VENT™ permet de réduire l’absorption d’air, responsable des risques de colique.


Bien sûr les biberon Tommee Tippee sont garanti sans BPA.
Je vous recommande vivement d’aller visiter le site de Tommee Tippee qui regorge de conseils en tout genre ! En ce qui me concerne j’ai bien lu les conseils suivants pour Bébichou :
N’utilisez pas de biberons en mauvais état, portant des marques d’usure ou des éraflures.

Inspectez les biberons et les tétines avant et après chaque tétée pour détecter tout signe d’usure.

Lavez toujours les biberons que vous avez utilisés dans de l’eau chaude savonneuse avant de les stériliser, à l’aide de votre Brosse de Nettoyage pour Biberon et Tétine (pas besoin de stériliser la brosse elle même), puis rincez.

Ne versez pas d’eau en ébullition directement de la bouilloire dans vos biberons. Laissez-la refroidir environ 30 minutes.

 Suivez les instructions du fabricant du lait en poudre que vous utilisez, en vous assurant que chaque cuillerée de lait en poudre soit au bon niveau.

Jetez toute quantité de lait non utilisée après la tétée de bébé.

Achetez des biberons neufs pour chaque nouveau bébé.

Les directives sanitaires vous recommandent de préparer un seul biberon à la fois. Il peut être plus facile de conserver l’eau bouillie et refroidie hermétiquement dans le biberon puis d’incorporer le lait en poudre à l’heure de la tétée.

Si vous conservez des biberons au réfrigérateur, n’utilisez pas les compartiments de la porte car la température change chaque fois que vous ouvrez la porte.

Une boîte de lait en poudre prêt à l’emploi est un article pratique à avoir en réserve dans votre placard ou votre sac à langer.

Ne réchauffez pas les biberons au micro-ondes. Cela peut générer des points chauds localisés et détruire les éléments nutritifs contenus dans le lait en poudre.

Ne décongelez jamais du lait maternel au micro-ondes. Laissez-le décongeler à température ambiante.

La consommation de lait doit être évaluée sur une période de 24 heures, et non pas d’une tétée à l’autre.  Suralimenter un bébé allaité au biberon avec du lait artificiel est lié à une obésité infantile car les enfants perdent rapidement leur capacité à ressentir la satiété.
Vous avez compris : Tommee Tippee m’a bien aidée ! Quand Bébichou a décidé de prendre ce premier biberon sans rechigner je me suis sentie soulagée.

Une expérience rassurante qui permet d’œuvrer au mieux pour le bien être de nos bébés et une prise en main agréable : nous sommes conquis !


Un petit mot ça fait toujours plaisir :)