Le houx dans tous ses états

En ce moment la question « pourquoi ? » est à l’honneur ! Quand je dis en ce moment, finalement, c’est tout le temps … Je ne sais pas si ça s’arrête, mais je n’en ai pas envie : je finis par apprendre plein de choses grâce à ces questions permanentes de mes petits choux.

Pour participer au rendez-vous de Ma petite Tribu : La nature dans tous ces états, je me suis amusée à pousser l’une des questions de mon Chaton lors d’une balade familiale en forêt : « maman c’est quoi les boules rouges sur les feuilles qui piquent ? C’est du poison ? »

En voilà une question qu’elle est bonne !

unesourisbleue.fr
#rdvnature

Vous l’avez deviné, peut être …, je vais vous parler du houx. D’après mon ami Wiki :

Le Houx (Ilex aquifolium L., 1753) est une espèce d’arbustes, ou de petits arbres, à feuillage persistant de la famille des Aquifoliacées, couramment cultivés pour leur aspect ornemental, notamment grâce à leurs fruits rouge vif. C’est l’une des très nombreuses espèces du genre Ilex, et la seule qui pousse spontanément en Europe.

C’est une espèce de sous-bois assez commune en Europe jusqu’à 1 500 m d’altitude. Les rameaux couverts de drupes qui persistent tout l’hiver sont recherchés au moment des fêtes de Noël, et son feuillage persistant lui vaut d’être considéré comme une des plantes du nouvel an avec le buis, le laurier, l’if, le lierre, le genévrier et l’ajonc.

Je suis en admiration devant cette plante magnifique : des feuilles verdoyantes et des petites boules rouge vif bien accrochées qui sont donc des drupes, vous le saviez-vous ? Quand je me promène dans les bois j’adore profiter de leur présence qui égayent un peu le paysage marronné. Mais la drupe c’est quoi exactement ?

Les drupes sont des fruits dont la graine, souvent appelée amande, est contenue dans un noyau dur entouré d’une partie charnue.

Ce qui veut dire que si l’on ouvre le fruit du houx, il y a un noyau à l’intérieur … alors je n’ai pas encore eu l’occasion d’essayer, mais comptez sur moi pour vous en reparler sur les réseaux sociaux à ma prochaine balade en forêt ! Enfin si il en reste …

Mais alors « c’est poison ou pas » ?

Les fruits contiennent un alcaloïde puissant : la théobromine, dont l’effet est violemment purgatif (vomissements garantis). Dans la mythologie grecque, le houx est considéré comme l’arbre de la vie parce qu’il mûrit en hiver, mais ses baies sont très toxiques (à cause de la théobromine). En revanche les oiseaux les consomment et dispersent les graines.

Alors voilà tout ce que j’ai pu apprendre grâce à mon Chaton : même si je connaissais déjà la réponse, sur le moment je n’ai pas vraiment su expliquer le pourquoi du comment, maintenant je suis calée sur la question !

C’est ma participation au rendez-vous de Ma P’tite Tribu : La nature dans tous ses états, qui a lieu le premier dimanche de chaque mois. Vous pouvez vous rendre  sur son blog pour voir toutes les participations du mois de décembre.

4 thoughts on “Le houx dans tous ses états

Un petit mot ça fait toujours plaisir :)