Le temps de prendre notre temps

S’il y a bien une maxime que j’entends souvent depuis que je suis maman c’est celle-ci : profite, ça passe tellement vite ! Et effectivement c’est une réalité, quand je pense que mes enfants vont avoir deux, quatre et six ans, que cette année je vais fêter mes trente sept ans et nos sept ans de mariage avec mon chéri … Je me dis que ça peut facilement nous filer entre les doigts toute cette histoire.

En ce moment nous sommes en vacances, c’est donc l’occasion de profiter de la vie à fond. Chaque matin je me dis : « allez profitons et prenons notre temps, vivons avec le sourire », et puis ça piaille, ça grogne et je me fâche. Les vacances avec trois enfants qui n’ont pas le même âge et les mêmes besoins30 ce n’est pas forcément évident.

IMG_20160702_083438

Chacun ses envies et ses besoins

Gabriel est encore petit et demande beaucoup d’attention, je lui accorde énormément de temps ce qui implique moins de présence pour les deux plus grands. Il va avoir deux ans et il est encore dans la période pas facile où il a envie de devenir de plus en plus autonome mais n’arrive pas encore à se débrouiller seul. Il veut évidemment faire comme ses frères mais n’est pas assez grand pour le faire.

Nolan est un enfant très calme, qui sait jouer seul, mais qui est très casanier. Jouer dehors et se défouler c’est le cadet de ses soucis. Il ne demande pas grand chose à par des câlins, des jeux vidéos et des dessins animés ! Ce qui est le moins évident avec lui ce sont les repas. Il n’aime pas grand chose et n’est pas enclin à goûter de nouvelles saveurs. Ce qui implique une cuisine à deux vitesses !

Maxence, enfin, est un enfant très créatif qui peut passer des heures avec des ciseaux, un tube de colle, des feuilles, des crayons, du scotch … En revanche il a du mal à jouer seul et demande toujours la présence de Nolan ou moi pour se défouler dehors (jouer au tennis ou au foot par exemple). Et depuis quelques temps il ne fait plus de sieste, et demande donc à être occupé à cette période qui était précédemment mon moment à moi.

Comment j’essaie de gérer le quotidien !

Je dois donc apprendre à présent à me multiplier pour assouvir les désirs de chacun et les miens. J’ai compris que chacun avait besoin de temps pour lui, de temps à plusieurs, de temps de câlins … Voici donc mes astuces pour ne pas être trop usée le soir !

unesourisbleue.fr

  • Se faire aider ! Envoyer des enfants chez papi et mamie, ou profiter des amis qui peuvent garder un des loulous pour une soirée. J’ai récemment laisser Nolan et Gabriel à mes parents durant quelques jours pour offrir à Maxence des activités de son âge (notamment cinéma et restaurant) ce qui nous a valu des grasses matinées à répétition et donc du repos familial. Mes belles sœurs et ma meilleure amie ne sont pas en reste, elles ont elles aussi tout à fait le droit de gérer les enfants. Ce qui nous permet de nous offrir des restos en amoureux et des réveils plus tardifs.
  • Partir en vacances en famille ou entre amis. Je n’ai pas l’impression que ce soit monnaie courante dans mon entourage. Pourtant une semaine où les adultes sont plus nombreux que les enfants peux assurer le bien être de tout le monde. Les grands parents profitent de leurs petits enfants (ou arrières petits enfants), les parents peuvent profiter d’une soirée en amoureux, les enfants ne sont jamais seuls … Nous partons quasiment chaque année une semaine avec mes parents et mes grands parents (que de souvenirs inoubliables de voir plusieurs générations profiter ensemble de la vie) et une semaine entre amis (sur la route des vins !).
  • Au quotidien j’essaie de cuisiner avec les enfants qui le veulent et je prépare en grande quantité pour ne pas y passer trop de temps chaque jour et surtout pour ne pas manquer d’idée au moment venu. Pendant la sieste des petits, Maxence dessine tranquillement ou regarde un dessin animé, ce qui me permet de bloguer, lire ou regarder un film à mon aise. Je me douche pendant que Nolan et Gabriel sont dans le bain, c’est du temps pour moi et du jeu pour eux, Maxence lui se douche seul ensuite et aime bénéficier de cette autonomie.
  • Durant cette période où nous passons beaucoup de temps en communauté, je sais que les enfants seront demandeurs d’activités et de ma présence. J’essaie donc au maximum de préparer une activité dans la journée qui nous sorte du quotidien (des courses, une promenade au parc, une activité trouvée sur internet, une visite familiale ou amicale, chasser les pokémon, de la peinture ou de la pâte à modeler …) mais pas plus, histoire de ne pas être débordés le lundi et de s’ennuyer le mardi.

 

unesourisbleue.fr

 

 

Bien évidemment, gérer trois enfants au quotidien n’est pas aisé, mais je prends sur moi sachant que je retrouverai plus de temps pour moi après les vacances et que, SURTOUT, je veille à profiter au maximum du temps qui passe avec eux, parce que, oui … le temps passe trop vite ! Nous sommes dans la vraie vie et il ne se passe pas un jour sans un petit grognement, c’est sûr, mais rien de plus normal non ?

Et chez vous, ça se passe bien les vacances ?

 

6 thoughts on “Le temps de prendre notre temps

  1. Quelle jolie famille. C’est beau une fratrie de trois garçons, même si c’est parfois difficile à gérer! Tu m’as l’air de t’en tirer comme une pro! Gros bisous.

  2. C’est cool que tu aies pris connaissance de quelques astuces pour t’aider à mieux t’organiser et faire plaisir à tout le monde ! Malheureusement, en ce qu’il concerne de mes parents, ils résident loin, donc je n’ai pas vraiment l’occasion de déposer les enfants chez eux. Par contre, ma meilleure amie m’aide de temps en temps. J’essaye aussi de préparer des activités en avance pour eux. Sinon, je vais prendre en compte tes autres conseils. Ils me serviront certainement. Merci. 😉

Un petit mot ça fait toujours plaisir :)