Les nouveaux rythmes scolaires

Je reviens d’une réunion mise en place par notre municipalité au sujet de la mise en place des nouveaux rythmes scolaires, et, constat implacable : tout le monde en parle mais personne n’agit ! Je m’attendais à ne pas trouver de chaise pour m’asseoir, et finalement j’aurai pu m’allonger sur toute une rangée ! Avec mon gros bidon proéminent ce n’était pas plus mal …
J’en parle sur les réseaux sociaux en rentrant, et toutes les personnes qui me répondent sont des mamans impliquées, parents d’élèves … Chéri D’amour me dit qu’il n’est pas étonné : une majeure partie des gens sont résignés et n’attendent qu’une chose, le planning de la rentrée … Je sais bien que nous sommes dans une société stressante, oppressante, en crise, individualiste … mais s’agissant de nos enfants j’avais quand même l’espoir que la foule serait plus prompte au rassemblement !
Je lisais souvent des articles sur des blogs à ce sujet, et je n’étais pas motivée pour donner un énième avis. Mais ce soir, zut ! Je fini par avoir envie de vous dire ce que j’en pense !!!

Tout d’abord, cette réforme par d’un constat : notre système éducatif va mal … Alors il fait bien réagir non ? On sait, d’après les chronobiologistes, que la meilleure période de la journée pour l’apprentissage c’est le matin et le début de l’après midi. Ce qui implique la mise en place d’activités ludiques, sportives … en fin d’après midi. C’est d’ailleurs le modèle d’éducation utilisé dans beaucoup de pays nordiques dont les résultats scolaires sont excellents.
Source : Ministère de L’Education
Source Le Nouvel Obs
D’autre part le fait de se lever 5 jours par semaine et également bénéfique pour l’apprentissage : en effet un enfant qui bénéficie d’un week-end trop long perd très rapidement son rythme et lorsqu’il revient à l’école il a du mal a être très attentif, on sait que nos petits ont besoin de régularité et de cadres. Alors oui effectivement, à l’application des nouveaux rythmes, beaucoup d’enfants sont fatigués, mais c’est bien normal, il leur fait s’adapter ! Lorsque nous même, adultes, changeons nos habitudes et notre rythme de vie, il nous faut un temps d’adaptation.
En discutant avec des enseignants, ils sont tous d’accord, l’école le samedi matin c’était agréable : non seulement les enfants venaient volontiers à l’école car ils étaient déjà presque en week-end, ils venaient retrouver les copains, mais en plus les parents étaient disponibles pour échanger avec les enseignants. Oui dans notre société, il y a beaucoup de parents séparés, mais là nous pensons au rythme de nos enfants, non ? Le résultat de notre situation personnelle ne doit pas pénaliser nos enfants, c’est bien ce que nous nous disons tous non ?
J’ai la chance de pouvoir prendre de nouveau un congé parental et j’avoue que c’est parfait pour le rythme de mes enfants. Mon Chaton n’a jamais été fatigué par sa 1ère année d’école, le mercredi c’est repos et amusement … Je comprends tout à fait le soucis des parents qui travaillent et qui sont dans tous les cas obligés de réveiller leurs enfants. Là encore, c’est un nouveau rythme à prendre, un changement de vie pour tout le monde. Mais au final, quand il s’agit d’améliorer le niveau de l’éducation dispensée à nos bambins, ne pouvons pas tous faire un effort et essayer de positiver tous ça. 
N’oublions pas que nos enfants nous écoutent et enregistrent tout ce que nous disons, alors peut-être qu’en essayant d’être moins négatif envers ce que nos communes essaient de faire pour la mise en place de cette réforme, il y a plus de chance qu’ils nous suivent dans ce comportement …
Les pays ayant ce rythme ont des niveaux d’éducation bien meilleurs.
Lorsque nous étions sur ce rythme, enfants, notre éducation était enviée.
Les rythmes biologiques des enfants sont ainsi respectés.


Source France 24


Tout ça m’amène à me dire que cette réforme est positive au final. La seule chose que je reproche au gouvernement c’est d’aller trop vite et de forcer les communes à une mise en place à la rentrée 2014. 
On ne fait aucun cas : 
  • Des budgets nécessaires (42000 euros pour notre communes) : embauche de personnel, rétribution d’intervenant extérieurs … D’où la création d’inégalités en fonction du niveau de richesse de chaque commune.
  • D’une différenciation des besoins d’un enfant de 3 ans, 5 ans ou 10 ans, nécessitant la mise ne place de rythmes adaptés à chaque niveau.
  • De la qualité des activités qui peuvent être proposées par les différentes écoles (budget, moyens, personnel qualifié) : il ne s’agit pas non plus de mettre en place un nouvel apprentissage mais plutôt des activités ludiques, sportives, de détente …
  • Du temps nécessaire aux élus et aux enseignants pour trouver des solutions adaptées à une mise en place optimale (horaires, activités, formation du personnel …)
  • Du changement de vie pour toute la famille : solution de garde pour le mercredi après midi, frais engendrés par une journée de garde, de cantine, de centre de loisir, …
  • Des entreprises qui se trouvent assaillies de demandes de mamans qui veulent leur mercredi après midi, car en effet, beaucoup d’assistantes maternelles ne souhaitent pas prendre un enfant pour une après midi alors qu’elles peuvent avoir des contrats pour des journées entières avec des enfants non scolarisés.(Dans notre petite commune il nous manque une dizaine de places).
Ce que je trouve très positif de la part de nos élus :
  • Tout est pensé en fonction du rythme de NOS ENFANTS (au détriment des parents quelque fois mais le but est quand même de penser aux enfants et à leur niveau d’éducation, leur rythme d’apprentissage …)
  • Ces nouveaux rythmes vont permettre un double service à la cantine et donc une meilleure qualité de vie (moins de bruit, un repas plus zen pour les élèves et le personnel …)
  • Les TAP ne seront mis en place qu’en cours d’année afin de trouver la meilleure solution possible : tout cela est pris en charge financièrement par la commune (garderie en attendant) !
  • Nos élus sont très impliqués et tentent de mutualiser les coûts en s’associant avec les communes avoisinantes concernant l’intervention de personnes extérieurs (cirque, théâtre, sport …)
  • Cette réforme permet l’embauche et la formation de 2 personnes en contrat d’avenir ! Personnes qualifiées (CAP petite enfance en poche) mais à former en cours d’année (d’où mon regret d’une mise en place imposée à la prochaine rentrée).
  • Chez nous 82% des parents interrogés il y a 2 ans étaient pour une matinée d’école le mercredi et non le samedi. D’après les quelques personnes présentent à la réunion d’hier, les avis auraient évolués : Mr le Maire va donc refaire un sondage pour recueillir l’avis des personnes concernées à l’heure de la mise en oeuvre de ces nouveaux rythmes.
Globalement je suis donc pour la mise en place de cette réforme pour nos loulous mais vraiment déçue de la précipitation du gouvernement pour s’attribuer tous les futurs mérites d’une éventuelle réussite ! Et si je vous dis tout ça c’est parce que j’ai pris le temps de m’informer, d’échanger avec les enseignants, de participer à cette réunion mise ne place par la mairie … Alors à tous les parents qui ne sont pas venus : ne venez pas vous plaindre si vous n’êtes pas informés et si vous n’êtes pas satisfaits, c’était le moment pour chacun d’échanger et de donner son opinion !

Le site du Ministère de l’Education répond à toutes nos questions.
Les horaires de l’école de votre enfants et les éventuels TAP proposés c’est par ici.
L’avis de professionnels ici,et encore là.
Je vous propose maintenant de vous donner la parole : si vous avez envie d’échanger sur le sujet, contactez moi et j’ajoute votre témoignage à la suite de cet article. Je n’ai pas la science infuse et j’ai bien conscience que ce n’est pas simple alors je souhaite avoir votre avis et même s’il est divergent du mien bien sûr !
Témoignage de Delphine / Indre / Maman de Titouane en moyenne section de maternelle :
Pour nous cette réforme existe déjà depuis cette année donc on est déjà dans le bain !!!! Après c’est sur que ça ne plait pas a tous le monde bien évidemment parce que  ce sont en partie des bénévoles qui s occupent des activités périscolaires (ce qui n est pas du goût de tout le monde! ). Chez nous c’est le mercredi matin qui a été choisi.
Pour ma part les activités se déroulent de 15h30 à 16h30 mais Titouane n’y participe pas étant donné que ma maman peut aller le chercher!

15 thoughts on “Les nouveaux rythmes scolaires

  1. très bon article, j'aurais dit tout pareil, sauf pour le samedi ! j'ai déjà tellement peu de temps avec mes enfants, que ça me peinerait de ne pas profiter du samedi matin avec eux

    1. Merci ! Je comprends pour le samedi ce n'est pas évident de changer nos habitudes … Je me souviens que quand j'étais gamine, mes parents en profitaient pour faire le ménage et la cuisine du week end et on se retrouvait avec plaisir le midi. Mais nous étions plus grandes, avec un bébé c'est différent.

  2. Bien d'accord avec ces articles. Réforme qui était certainement à faire sur le fond, mais très mal faite sur la forme avec en plus une mise en place finale juste après des élections municipales (=souvent changement d'équipe voir de majorité vu le contexte = gros chambardement = gros merdier). Du coup chez nous, rien n' a été fait à temps : l'académie a imposé des horaires moisis à la rentré, avec classe le mercredi matin, et rendant quasiment impossible l'organisation d'activités périscolaires (petite commune rurale, peu de moyens, etc…). Résultat : 3/4 d'heure de garderie supplémentaires par semaine + demi journée de centre aéré = + 60€ par gnome et par semaine en moyenne pour les parents. Gloups!

    1. Voilà le résumé de ce qui nous a été présenté hier 😉 Exactement les mêmes problèmes ! Et pour la municipalité qui vient d'arriver et qui avait la possibilité de reporter le projet à la rentrée 2015, on leur impose finalement de tout mettre en place pour le rentrée à venir : pas de budget, pas de temps … Mais j'ai bon espoirs, je connais le conseiller municipal qui va gérer le dossier et il est très motivé, on devrait arriver à quelque chose de potable rapidement … Merci pour ton commentaire 😉

  3. Quand j'étais moi même enfant (au collège), je me disais que nos voisins avaient un système scoalire bien bien mieux ! La réforme était pour moi inévitable et même si je ne suis plus concernée (je suis expat en Belgique), je suis cette histoire de près 🙂
    Pour moi, la réforme est bien sur le papier mais elle a été mise en place à la va comme j'te pousse.
    Quoiqu'il en soit,je suis bien contente du système éducatif belge 🙂

  4. Chez nous, ça se passe plutôt bien. Dans mon ancienne ville, ils ont appliqué la réforme à la rentrée 2014 et Poppy a connu le mercredi matin et la sortie à 15h45, elle était fatiguée au début mais c'était sa première année d'école, elle s'y est vite faite. Les activités de 15h45 à 18h avaient l'air bien encadrées mais je ne les ai vu que de ma petite fenêtre puisque je récupérais ma fille. Dans la nouvelle ville, ils passent aux nouveaux rythmes cette année et ils ont choisi… le mercredi matin et la sortie à 15h45, comme l'autre! Pour l'instant, elle a classe 4 jours et finit à 16h30 et elle est aussi fatiguée qu'avant, je crois que ça ne change pas grand-chose.
    J'ai du mal à comprendre ceux qui râlent de devoir lever les enfants le mercredi matin. Pour ceux qui ne travaillent pas ce jour-là, je veux bien, mais je pense que ce n'est pas le cas de la majorité des parents et qu'ils ont bien un mode de garde (centre de loisirs, nounou) donc au final, on lève les enfants quand même! (et puis les miens, ils se lèvent à 7h30 mercredi, samedi, dimanche et jours fériés, alors bon…)

    1. Tout à fait Cléophis, en ce qui concerne la fatigue, je pense que ça ne change pas grand chose, et la majorité des enfants, même si leurs parents ne travaillent pas le mercredi, se lèvent aux aurores, non? En tout cas, ça fait plaisir de lire un billet qui ne fait pas que dénigrer la mise en place de cette réforme ! J'avais envie d'en écrire un aussi, et je me disais que ça ne faisais pas très politiquement correct d'être pour cette réforme en ce moment !

  5. Ahah la réforme scolaire, une bonne partie de rigolade! Comme toutes (ou du moins une bonne majorité) des réformes en France, ca passe pas!
    Habitant au Canada depuis bientôt 9 ans, je peux vous affirmer que OUI, il y a bien des choses à changer dans le système d'enseignement Français. Mais avant de changer le rythme, il devrait plutot s'attacher à revoir la facon dont les matières sont enseignées. Pour avoir fait les frais des cours magistraux, où le professeur dicte à la lettre son cours avec des grands 1), à la ligne un tiret, petits a)…Ca ne marche pas, on ne retient rien du cours…on est écrit bêtement sans comprendre et 20 ans plus tard, que dis-je, 2 mois plus tard, on a tout oublié!
    Ici, dans mon nouveau pays d'adoption, l'école est beaucoup plus ludique. Pas de cours dicté mot-à-mot. D'ailleurs, pas de cours dicté du tout! Le professeur fait son cours, les enfants écoutent et participent activement. Pas de crayon en main, pas de feuille sur la table, rien pour les distraire. Une fois les nouveaux concepts enseignés, c'est la pratique avec des exercices, qui peuvent être sur papier, avec des supports (objets, jeux, chants…) ou en extérieur pour les Sciences. Je vous avoue que la première année, j'étais un peu stressée. Je me demandais ce que ma fille pouvait bien apprendre à l'école car elle ne ramenait que très peu de devoirs à faire, et je ne voyais jamais les cahiers 96 pages arriver à la maison pour réviser le contrôle de maths de la semaine prochaine!
    Concernant les Sciences, la Géographie et l'Histoire: toujours pas de cours magistraux. Les enfants se voient assigner un sujet, souvent en groupe et font des recherches dessus dans le but d'exposer le sujet au reste de la classe. Il est bien prouvé que faire les recherches soit même favorisent la mémorisation. Et lorsque les enfants écoutent l'exposé de leurs camarades, ils le comprennent à cours sûr puisqu'il est expliqué avec des mots d'enfants.
    Pas de redoublement ici non plus. Faire redouble un enfant favoriserait une perte de confiance en lui, un sentiment de honte et d'infériorité vis-à-vis de ses pairs. Alors si un enfant est en difficulté, le professeur va adapter le programme à l'enfant et l'enseignant-ressource de l'école (c'est un enseignant qui n'a pas de classe attitrée, qui navigue entre toutes les classes pour apporter du soutien aux enfants en difficultés) viendra ponctuellement aider l'enfant, soit en classe lors du cours ou en soutien à l'extérieur de la classe.
    Autre chose importante, les enfants sont au grand maximum 25 par classe (16 dans la classe de mon fils en CE1 et 21 dans la classe de ma fille en CM2).
    Maintenant, parlons du rythme scolaire proprement dit.
    Les semaines d'école sont de 5 jours, du lundi au vendredi, 8h-14h30 ou 9h-15h30. Les enfants mangent à l'école et apportent leur repas. Les cafétérias n'existent que dans les écoles secondaires. Aucun enfant ne rentre chez lui pour manger. Pas le temps: la pause du midi comporte 20 minutes pour manger suivies de 40 minutes de récré. Pendant ces 40 minutes de récré, de nombreuses activités ou clubs sont organisés par les enseignants (art, cirque, chorale, gymnastique…). Chaque jour, les enfants ont aussi inclus dans leur journée d'école une période (soit 50 minutes) de sport.
    En dehors des heures d'école, les enfants sont à la charge financière des parents. Les écoles offrent des services de garderie ou activités extra-scolaires mais payantes, et relativement honéreuses. Il y a aussi beaucoup de garderies à l'extérieur qui acceptent les enfants jusqu'à 12 ans, âge légal canadien où un enfant peut rester tout seul à la maison.

  6. Ahah les vacances maintenant! Vous êtes bien assis? Alors on compte en tout et pour tout 3 semaines de congés scolaires de Septembre à Juin, reparties sur 2 semaines à Noel et 1 semaine en Mars. C'est tout!!!! Pas de jour à l Toussaint, pas de 1er Mai, pas de 8 Mai, de lundi de Pentecôte… Et j'enfoncerais le clou en disant que pour nous, en tant que salariés, c'est pareil: 3 semaines de congés payés par an! Et pas de RTT, 40h/semaine. Les journées de travail commencent plus tôt et finissent plus tôt.
    Voilà! Et avec du recul, je peux vous dire que ce système a d'énormes avantages et a fait ses preuves. Mes enfants sont contents d'aller à l'école. Pour ma part, je n'ai jamais pleuré le dernier jour det qu'ils ne sont pas moins intelligents que les p'tits francais car tous les été, ils sont tout à fait capables de faire les cahiers de vacances style PASSEPORT que Mamie leur ramène dans sa valise.
    Ah j'oubliais, l'école est bien sur gratuite, tout comme le transport scolaire qui vient chercher mes enfants et me les rapporte chaque jour devant ma porte!
    Mais ne vous précipitez pas sur vos valises pour déménager! Tout n'est pas rose ici…Il fait -20 l'hiver et les activités des enfants coûtent un bras (environs 800 euros pour la danse de ma fille ainée, 1000 euros pour ma 2ème qui fait du foot en compétition et juste 300 euros pour le basket de mon fils).
    Mais rien n'est trop beau pour nos chères p'tites têtes blondes!!!!

    1. Merci pour ton témoignage Anne, je ferai bien mes valises quand même 😉 Tu fais bien de souligner que tout n'est pas parfait, sinon ce serait trop beau et tout le monde suivrait le rythme. En tout cas je suis bien d'accord avec toi que le rythme est une des choses à changer mais que la manière d'enseigner aussi est à revoir !

  7. Je ne suis pas encore concernée par cette réforme Crapaud n'ayant qu'un an, mais ça sera bientôt mon tour. J'espère que d'ici là, ce sera un peu mieux rodé. Mais c'est comme pour tout, on veut tout faire vite et on fait ça comme des manches. Mon pays me fatigue, les politiciens encore plus. Merci en tout cas à toi pour cet article participatif, c'est génial d'avoir tous ces avis.
    A très vite !

    1. Effectivement tout devrait se roder d'ici là 😉 Je suis bien d'accord avec toi, nous ne sommes jamais satisfait de ce que l'on a, et pour changer les choses c'est bien compliqué ! Merci d'être passée !

Un petit mot ça fait toujours plaisir :)