Ma vie sociale de maman au foyer

Pour moi l’amitié, ça va ça vient au gré de nos centres d’intérêts qui évoluent.

A part deux amies très proches, je n’ai jamais conservé de lien très fort très longtemps.

L’amour dure toujours mais l’amitié suis son petit bout de chemin. Ce qui ne m’empêche pas de savoir sur qui je peux compter !

Quand j’ai commencé à annoncer que j’allais prendre un congé parental, on m’a souvent dit que j’allais m’ennuyer, mais rien n’est parfait n’est-ce pas ? J’avais envie, après dix ans passés à tout donner pour mon travail, de me consacrer entièrement à ma famille. Comme si je ne pouvais pas me partager. Je voulais jouer pleinement mon rôle de maman après avoir été une working girl.

Pendant dix ans, j’ai trouvé un plaisir énorme à apprendre, me spécialiser, renforcer mes connaissances, me mettre à l’épreuve en passant des examens. Je me suis enrichie personnellement et intellectuellement. J’ai adoré cette période, mais j’avais envie de changer de tablier, ou plus exactement, enlever ma robe crayon pour passer au tablier ! D’ailleurs je suis aussi passé des escarpins aux chaussons à longueur de journée … Mon dos me dis merci !

 

unesourisbleue.fr

 

Toujours est-il que durant dix ans j’ai rencontré différentes personnalités, je ne passais pas une journée sans parler, sans argumenter, sans serrer des mains et cohabiter avec une équipe. J’allais donc à présent parler areu areu et serrer la poignée de mes poêles et de mes casseroles.

Dis comme ça c’est super sexy non !?

Effectivement, entre Maxence et Nolan, j’ai repris le travail durant un an, et j’avais l’impression d’avoir perdu mon vocabulaire ! Je n’avais pas beaucoup de mes connaissances autour de moi et je ne sortais pas beaucoup de mon univers familial. Résultat, je restais enfermée dans ma bulle.

 

Puis nous avons déménagé quand Gabriel a eu un an.

Nous avons changé les enfants d’école, nous avons emménagé dans une petite ville accueillante et remplie de commerces.

Et je me suis retrouvée en tant que femme.

 

Depuis ce moment là, je me sens totalement épanouie : femme, maman, meilleure amie, copine … J’ai réussi à relier toutes les cordes à mon arc. J’ai toujours été heureuse d’avoir choisi de m’occuper de mes enfants, mais aujourd’hui je m’aperçois que je m’étais effacée personnellement derrière mon seul rôle de parent.

A présent je rencontre du monde, je prends le temps de discuter à la sortie de l’école avec les mamans, certaines deviennent des amies, d’autres des copines. Je vais pouvoir reprendre le sport avec ma meilleure amie, ce qui nous permet non seulement de nous défouler mais aussi de papoter. On se motive mutuellement. Je prends le temps de lire autre chose que des guides parentaux. Je prends soin de moi, je me maquille tous les jours, même si c’est léger, ça me permet de me sentir jolie.

 

unesourisbleue.fr

 

Tout ça permet d’apprécier encore plus mon congé parental. Il reste quelques inconvénients comme celui de devoir tout organiser à l’avance pour un simple rendez-vous chez le coiffeur. Mais quel bonheur de me sentir entière, de voir mes enfants grandir sereinement, de cuisiner tranquillement et avec plaisir, d’avoir du temps rien que pour moi quand ils sont à l’école …

 

Être maman au foyer, c’est un métier ! Et comme tous les métiers il a ses avantages et ses inconvénients. Mais une chose est sûre, je ne me suis jamais ennuyée !

unesourisbleue.fr

15 thoughts on “Ma vie sociale de maman au foyer

  1. J’ai aussi fait ce choix, et je ne le regrette pas, mais c’est tout un monde et c’est bien plus difficile que mon boulot ou j’étais responsable … j’ai profité de mon « congés parental » pour me rediriger vers l’enseignement et donner plus de temps a ma famille …

  2. Tu as du courage, je ne me vois absolument pas maman au foyer. Je dis ça maintenant, mais que Mini Doudou sera là … peut etre que je changerai d’avis !

    Je suis en admiration devant vous !

  3. Je ne suis pas sociable, donc parler devant l’école …. nan juste des bonjour comme ça. J’en ai profité quelques temps, mais aux 9 mois de ma dernière j’ai couru au taf !!! Lol

  4. C’est tellement important que tu te sentes épanouie… profiter d’une période où on peut être bien dans ses baskets. C’est clair qu’on ne s’ennuie jamais dans la vie de maman au foyer. Depuis 16 mois j’endosse rôle, après avoir passé un master comme manager commercial et avoir bossée depuis l’âge de 16 ans pour payer mes études. Je ne pensais jamais rester à la maison… puis maintenant que j’y suis je développe mon blog pour essayer d’avoir une activité quand mon fils rentrera à l’école. Aujourd’hui, je ne me vois pas reprendre mon travail avec des horaires de folies…. 40h/50H de travail en étant cadre sup, ce n’est pas compatible avec ma vie de maman (poule). J’aime trop mon fils pour le laisser autant de temps. Ton blog est une jolie découverte….

  5. Je comprends tout à fait je suis bien contente après 3 ans de reconversion pro de profiter cet été de mes deux filles.

Un petit mot ça fait toujours plaisir :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.