Moment de vie

2h30 … 2h31 … 2h32 …
Les volets sont fermés, mais on devine très bien les reliefs de la chambre. Dehors les réverbères sont les rois de la rue, pas un bruit. Soudain un miaulement de chat. C’est fou comme ce cri coléreux des intrépides félins peut ressembler à s’y méprendre aux pleurs d’un bébé. J’ai encore ouvert les yeux.
2h40 … 2h41 … 2h42 …
Les minutes d’égrainent sur mon réveil. Qu’elles sont longues ces minutes quand nos yeux restent ouverts, grands ouverts, comme pour se moquer du marchand de sable et des moutons qui sautent en continue par dessus leur petite barrière toute blanche.

Cette barrière qui me fait penser aux parfaites clôtures blanches des parfaites maisons des parfaites familles américaines que l’on ne voit que dans les films. Enfin généralement, ces maisons et leurs habitants cachent bien leur jeu. Je me vois soudain dans un film d’horreur. Je remonte la couette sous mon bout de nez qui dépasse, mon pied qui était sorti prendre le frais retrouve sa place initiale … et si quelqu’un montait doucement l’escalier ? Non non, on passe à autre chose, ce n’est pas comme ça que mes yeux vont se fermer !
3h01 … 3h02 … 3h03 …
Si je descendais lire un peu ? Ah non ne descends pas tu vas vraiment te réveiller ! En même temps, je ne dors pas, ça peut être pire ? Si je pose mon pied sur la mauvaise lame de parquet et que je réveille la maisonnée, oui ça pourrait être pire … Bon restons au chaud et fermons les yeux.
Mince j’ai oublié d’envoyer un message à ma copinette pour lui dire … lui dire quoi ? Voilà j’ai encore oublier. Comment me rappeler ? Je devais lui dire que … Je devais lui dire que … Mais ça ne va pas me revenir, ce n’est pas possible ! Bon passons à autre chose et fermons les yeux.
3h17 … 3h18 … 3h19 …
A force, mon petit estomac ambulant, qui dort paisiblement dans son lit, lui, va finir par se réveiller, ça ne sert à rien de m’endormir maintenant. Je prends mon téléphone et fais un petit tour des réseaux sociaux, évidemment personne n’est connecté … Ah si tient, il y a la « team Hiboux », toutes ses mamans qui sont réveillées parce que leur bébé pense que dormir c’est pour les faibles. Je ne peux même pas me plaindre, je suis la seule de maison à ne pas pouvoir partir dans les bras de Morphée. J’éteins mon écran qui, finalement, me tient un peu plus éveillée.
4h12 … 4h13 … 4h14 …
Bon finalement j’aurai pu dormir, c’est cette nuit que Bébichou décide de ne pas me réclamer à manger à des heures incongrues. A quoi rêver pour rejoindre les moutons et leur barrière blanche ? J’ai faim, je vais rêver d’une piscine de Nutella tient ! Je prends ma brioche et ma cuillère, je plonge, je nage, je me régale … Mais je ne dors pas …
5h36 !
Bébichou se réveille, ça y est il a faim ! Mais moi je venais de m’endormir !
Insomnie, je ne te dis pas merci.

7 thoughts on “Moment de vie

  1. Souvent en ce moment…comme.we réveillée à 6h alors que je pouvais dormir. Tu vas me dire que 6h ce n est rien mais j etais exténuée au point que je n'ai pas bougé de mon lit et que je me suis rendormie de 8h à 11h…je profite encore un peu de pouvoir le faire…

  2. J'en ai eu beaucoup lorsque j'étais enceinte… Heureusement depuis que le Léozien est là, je profite de chaque minute de sommeil possible entre 2 tétées!
    Bon courage à toi, en espérant que l'insomnie te laisse tranquille et que Bébichou réitère son gros dodo pour la nuit prochaine ^^

Un petit mot ça fait toujours plaisir :)