Nos nouveautés

Les derniers quinze jours qui viennent de s’écouler étaient emplis de grandes nouveautés : nouvelle maison, nouvelle école pour mon Chaton et première rentrée pour Coquinou,  des émotions en cascade donc ! Et Bébichou, lui, s’est adapté comme un chef à tous ces changements. Il faut dire que tant que maman est là, rien ne le perturbe, des balades deux à trois fois par jour, des siestes au chaud dans son petit lit douillet, des escaliers à grimper, des jouets en pagaille dans sa chambre, un parcours de grimpette, des repas engloutis comme s’il avait l’estomac d’un ogre … Il est dans son élément.

Une nouvelle maison

Les enfants ont besoin de repères, d’une routine bien installée, de leurs petites habitudes  … Un déménagement peut facilement être source d’angoisses : nouvelle maison, nouvelle ville, nouvelle école, nouveaux copains … Mais finalement je m’aperçois que c’est moi qui me suis posée le plus de questions ! Mes petits bouts sont mes héros, ils ont fait mieux que leur maman, peut être grâce au fait qu’ils ont passé une semaine chez papi et mamie et qu’ils n’ont donc pas assisté au balai orchestré par moi même « chef ès emballage en cartons ».

Je me suis empressée d’installer leurs chambres avec leurs doudous, leurs jouets … Ils ont été ravis de retrouver leurs vêtements dans des placards à leur hauteur pour choisir eux même leur tenue du jour, un matelas futon posé par terre servant de lieu de lecture mais aussi de terrain à galipettes et une salle de bain rien que pour eux.

Ils ont rapidement investi le jardin, ramassé des morceaux de bois pour construire une tour, cueilli des fleurs pour offrir un joli bouquet à leur maman d’amour, admiré les avions dans le ciel et l’écureuil qui a élu domicile dans nos arbres.

Voilà, finalement ce n’est pas si compliqué de se sentir chez soi : un papa et une maman, beaucoup d’amour, un soupçon de câlins et le tour est joué ! Bon j’avoue, un jardin et de longs couloirs pour faire de la trottinette ça aide …

Une nouvelle école

Cette nouveauté était un « petite » source d’angoisse pour moi et pour mon Chaton : première rentrée scolaire pour Coquinou qui ne réalisait pas vraiment et nouvel environnement pour mon grand.

Je dis « petite » car nous avons déménagé dans la ville où vivaient déjà nos amis les plus proches, parents des deux copinettes avec lesquelles nous partageons beaucoup de bons moments. Les deux grands et les deux petits se retrouvent donc dans les mêmes classes, ce qui a aidé mon cœur de maman à se serrer moins fort au moment de la séparation.

Le bilan de cette première semaine : un lundi avec des mines réjouies, un mardi un peu plus gris et un jeudi où l’on serait bien resté au lit.

C’est vrai que ce n’est pas évident pour nos loulous d’être « abandonnés » chaque matin dans les bras d’inconnus, mais les miens ont la chance de retrouver les copines (dans le même état d’esprit qu’eux) et à deux on est plus fort c’est bien connu.

Ce matin, j’ai donc déposé mes bébés avec des mines un peu tristes, mais avec le temps tout va s’adoucir et je suis vraiment confiante car avoir des amis ça rend la vie plus facile et plus gaie, mais aussi parce que la prise en charge de chaque enfant est faite avec le plus grand soin. Même si les larmes de mes bébés me fendent le cœur, je suis partie l’esprit beaucoup plus léger et voyant les deux grands se tenir par la main pour se sentir plus forts, et les deux petits jouer ensemble à la dînette, les yeux tout mouillés mais avec le sourire.

unesourisbleue.fr

Le début d’une nouvelle vie

Nous allons encore affronter des changements dans les mois à venir avec des travaux à tous les étages. J’ai vraiment hâte que l’on soit bien installés chez nous et que nous trouvions tous nos marques et notre routine.

Je sais maintenant que débutent les premiers jours du reste de notre vie !

Il reste un point difficile à améliorer : notre routine matinale ! J’ai testé trois heures de réveil différentes mais je reste toujours dans la limite de la justesse en ce qui concerne notre arrivée à l’école. Je vais finir par me lever à six heures si ça continue … Non mais vous y arrivez vous ???

Un petit mot ça fait toujours plaisir :)