Plus le temps de rien !

Quand je suis devenue maman pour la première fois il y a cinq ans, je n’imaginais pas le tsunami qui allait débouler dans ma vie. Quand Coquinou est ensuite arrivé, je me croyais prête à tout, mais là encore, tout a été chamboulé. Pour Bébichou, je ne me suis donc rien imaginé, et j’avais bien fait ! Les enfants ça change la vie, c’est sûr, voici donc une liste non exhaustive de ce que je n’ai plus le temps de faire depuis que je suis une super maman !

Prendre un bain :

C’était l’un de mes moments favoris avant, me prélasser tranquillement, dans une eau bien chaude et parfumée en écoutant des musiques relaxantes ou énergisantes selon mon humeur du jour. Aujourd’hui c’est plutôt douche rapide entre deux siestes histoire de sentir un minimum bon ! J’avoue que maintenant que Chaton et Coquinou sont un peu plus grand je bénis Disney qui me permet de prendre un peu plus de temps pour moi !

Me faire arracher les poils :

Et oui forcément, prendre rendez-vous chez l’esthéticienne relève du défi du quotidien : trouver un rendez-vous à la bonne heure, une nounou pour deux heures seulement … Bref, je suis devenue une adepte du rasoir à mon grand désespoir. Mais je sais qu’un jour, mon esthéticienne me reverra 😉 L’avantage c’est que je peux parer à l’imprévu !

Lire aux toilettes ou dans la salle d’attente du médecin :

Oui avant j’avais un porte revues dans mes toilettes, avec des magazines, des BD … Je prenais souvent cinq minutes pour feuilleter quelques pages. Aujourd’hui c’est fini ! Soit les magazines finissent au fond des toilettes, soit je ferme la porte à clé et je retrouve toutes ma vaisselle par terre dans la cuisine ! Je laisse donc la porte ouverte, bien évidemment, et je ne suis donc jamais seule aux toilettes, bien évidemment. Je prenais le temps de lire également dans les salles d’attente, étant donnée que les médecin et la ponctualité ça fait trois … Aujourd’hui je passe plus de temps à occuper les enfants, et quand je les emmène tous les trois je trouve le temps trèèèèès long !

Cuisiner au dernier moment, sur un coup de tête :

Et oui, avec les petites têtes blondes, à moins de faire des pâtes à chaque repas, ce qui m’arrive trèèèèèès souvent soyons francs, il vaut mieux prévoir ses menus, ses courses … Pour Bébichou j’essaie de préparer mes purées un maximum en avance, mais j’ai souvent recours aux plats préparés, je l’avoue. Pour les grands, la période 18h/20h étant la plus « intense » de la journée, il vaut mieux ne pas se cacher en cuisine à ce moment là.

Faire la fête jusqu’au bout de la nuit :

Et oui fini nos vingts ans ! Il faut le savoir, les enfants ça fatigue … et le manque de sommeil se fait ressentir alors qu’on ne s’y attendait pas : une fête prévue avec des amis ? Aucun problème on fait garder les enfants et hop on est prêt ! Un dîner en amoureux ? Allez zou, chez papi et mamie les marmots, et la soirée est à nous ! Sauf que … Sauf que vers 23 heures, on commence à bailler (si ce n’est pas avant) et que finalement on en profiterait bien pour se faire une vraie nuit complète ! Non ? Dites les parents de plus grands, dites moi qu’on le récupère ce manque de sommeil. Allez !!!

Les câlins en amoureux sur le canapé :

Alors là maman tu as le droit de ne pas lire ceci !!! Et oui quand on est jeune, on profite de toutes les pièces, sous tous les angles … Bref je vous laisse imaginer ou vous remémorer votre ancienne vie … Vous vous souvenez du câlin sur la peau de mouton devant la cheminée avec un bon verre de vin et des bougies ? Ah non pardon ça c’est dans les films ! Maintenant on scrute la porte de la chambre, on est attentif aux moindres bruits, et quand on entend un craquement, on se cache sous la couette 😉 Ne parlons même pas des enfants malades qui finissent dans notre lit, là c’est raté, on remet ça à plus tard.

Les grasses matinées :

Alors là, il existe des chanceux, des parents qui ont trouvé le bon marabout qui a envoûté leurs enfants pour qu’ils ne se réveillent jamais avant neuf heures ! Si si ça existe. Donc le petit déjeuner au lit le dimanche matin, on attendra qu’ils soient ados pour y repenser hein ! Et si ça se trouve ce sera même une punition tient.

Et voilà, il fallait m’écouter ! Ta punition sera terrible : aller chercher les croissants demain matin et nous les apporter au lit avec un bon café ! Non mais oh !

La dernière et non des moindres, faire les soldes pour moi :

Je ne sais pas vous, mais moi dès que je vais dans les magasins ou sur le net au moment des soldes, je commence à me demander quelle jolie robe je vais trouver, je cherche un top sympa et puis finalement je ne trouve rien ou alors il n’y a plus ma taille, et au moment de valider mon panier ou de passer en caisse, il n’y a que du deux ans ou du 30 en pointure … Pour eux je trouve des tonnes de choses chouettes à leur taille, mais pour moi c’est comme chercher une aiguille dans une botte de foin.

Bon petite lueur d’espoir : depuis 2015 et ma reprise en main, je trouve beaucoup plus de temps pour faire quelques petites choses de cette liste. A part mes jambes d’ours pour l’hiver et mes WC en mode portes ouvertes, ça ça ne change pas, j’arrive à m’acheter quelques fringues à mon goût et à me maquiller, c’est déjà un bon début non ?

Dites moi que je ne suis pas seule dans cette extraordinaire aventure !!!

La semaine prochaine vous pourrez visionner une vidéo réalisée par la pétillante Angélique qui tient la chaîne YouTube Marquise des Langes, dont je vous ai déjà parlé ici. Au fil de nos discussions, nous nous sommes données l’envie mutuelle de faire quelque chose ensemble : nous avons donc mis os idées en commun en mots et en image.

Vous êtes impatients hein !!!

4 thoughts on “Plus le temps de rien !

  1. Haha j’ai beaucoup aimé lire ton article 🙂
    Bon, je ne suis pas encore maman, mais je pense que ça peut me donner un aperçu de certains points 😛

  2. C’est tellement ça :/
    Bon, ici les soldes et l’esthéticienne, ça ne me concerne pas j’avoue, mais globalement le reste j’adhère. Je rajouterai faire du sport, aussi, et avoir une vie sociale tiens (en dehors des repas entre potes où chacun vient avec ses enfants et où on passe forcément son temps à surveiller tout le monde…remarque, ça fait longtemps qu’on a arrêté ça aussi en fait).

    Et pour les grasses matinées, je trouve qu’une bonne façon d’en faire le « deuil » c’est de se dire qu’on va se lever pour être avec nos enfants, qu’on va pouvoir passer du temps avec eux et que, malgré les corvées attenantes, c’est toujours un moment de bonheur de pris que de pouvoir profiter d’être avec eux ! On sera bien tristes quand ce sera eux qui ne voudront plus de nous 😮

    Et je me demande ce que vous préparez comme vidéo avec Angélique, ça sent la déconne à plein nez je dirai 😀

Un petit mot ça fait toujours plaisir :)