Une rentrée sereine avec trois enfants

Cette année devait être une grande étape : notre dernière « première rentrée scolaire », mais finalement la vie en a décidé autrement et ce sera donc l’avant dernière 😉 Ceci étant il a quand même fallu de la préparation depuis deux mois pour tout notre petit monde et pour nous aussi en tant que parent.

Je n’ai jamais été trop stressée par la rentrée scolaire de mes enfants (pour la mienne c’était une autre paire de manches !). C’est une étape à passer mais j’ai toujours été sereine et fière de les voir grandir et apprendre de nouvelles choses. J’aime de plus en plus les entendre me parler de ce qu’ils ont découvert dans leur journée, les voir évoluer dans leur comportement, s’autonomiser … J’aime aussi faire les devoirs avec Maxence (ce n’est que le début hein …) et l’aider à comprendre quand il en a besoin.

Entendons nous bien, je suis comme tous les parents qui tentent de savoir ce que leurs enfants ont fait dans la journée, et qui s’entendent dire « je sais pas » « je me souviens plus » ou encore « j’ai pas envie » ! Mais quelques fois au moment du coucher, quelques bribes leur reviennent, ou encore en jouant … Et là, c’est le Graal : on finit par savoir ce qu’ils ont mangé au déjeuner !

Pour les parents stressés

Si vous angoissez pour le premier jour d’école de votre chouchou voici quelques astuces pour vous sentir plus serein :

  • Il n’est pas prêt : relâchez la pression, plus les parents sont inquiets, plus l’enfant angoisse. Faites lui confiance, et il aura confiance en lui pour affronter tous les changements qui l’attendent. Soyez présent sans l’étouffer.
  • Il n’est pas propre ! Rassurez-vous il n’est pas seul. Plus on lui met la pression et plus il mettra du temps, phase d’opposition oblige. Et puis il aura sa tenue de rechange pour la journée 😉 Il va y arriver ! On y croit !
  • Il n’est pas sociable : certains enfants, notamment les premiers ayant vécu seuls dans leur famille durant trois ans, n’ont pas encore l’habitude de partager ou de prêter leurs affaires. C’est tout à fait normal, et l’école est aussi là pour ça, leur donner des clés pour grandir sereinement et entourés de leurs pairs.
  • Il est si petit : et oui ce sera toujours notre bébé, mais c’est là une grande étape pour toute la famille, il faut accepter de le voir grandir et faire ses propres expériences loin de nous …

Une préparation pour tout le monde

La rentrée scolaire peut-être source de stress pour les enfants, comme pour les parents. L’idée est de s’organiser afin de ne pas être pris au piège par les oublis de dernière minute. Personnellement, je commence la préparation des listes données par l’école en juillet. J’évite la cohue dans les rayons, et je ne suis pas prise au dépourvu par un article manquant une semaine avant le jour J.

J’ai également commencé le marquage de tous leurs vêtements, stylos, tubes de colles et j’en passe. Pour les vêtements j’utilise simplement un marqueur sur les étiquettes, je n’ai pas envie de passer une heure à repasser les étiquettes thermo-collantes, et je trouve ça plus rapide. En revanche pour le matériel scolaire, je commande des étiquettes sur le site Stiket depuis plusieurs années, elles ont la bonne taille et sont très résistantes.

Durant les vacances, je ne me stresse pas avec le linge, en revanche le reste du temps j’aime que les enfants portent de jolies tenues, adaptées à l’école bien sûr, mais me retrouver avec un seul pantalon dans l’armoire le mercredi m’angoisse. Je guette donc les ventes privées et les soldes pour remplir les placards avec des basiques à pas chers et de beaux manteaux à moindre coût. J’aime beaucoup les vêtements pratiques de Vertbaudet et Orchestra, et les pièces plus originales de La Halle, Okaïdi ou encore IKKS.

Pour me sentir plus sereine sur les réactions possibles de nos bambins et les grandes étapes de leur évolution, je lis beaucoup d’ouvrages sur la parentalité. Qu’ils soient pratiques ou humoristiques je lis toujours plusieurs guides pour avoir plusieurs avis. Les guides peuvent coûter cher (quoique, pour une famille nombreuse ça sert à plusieurs reprises !), il est maintenant possible de trouver de l’information sur des supports différents : des e-books, les blogs parentaux, la presse périodique …

La propreté est souvent un sujet de tension. Plus pour nous que pour les enfants d’ailleurs. Je vous conseillerai simplement de ne pas en faire un bras de rfe, tant que votre enfant n’est pas prêt ou décidé, ça ne marchera pas. De plus, il vaut mieux éviter de mettre en parallèle l’école et le pot : en effet les enfants de cet âge ne savent pas forcément à quoi s’attendre et s’ils ne veulent pas entendre parler de l’école ils vont continuer à mouiller la couche.

Pour finir je dirai que s’organiser, s’informer et apprendre à regarder grandir son enfant en toute confiance sont les maîtres mots pour une rentrée sereine pour tous !

Un petit mot ça fait toujours plaisir :)