Une histoire du soir

Chez nous on lit beaucoup : les histoires du soir mais aussi dans la journée, surtout que Maxence commence à savoir lire et qu’il prend goût à la lecture pour mon plus grand plaisir. Généralement le soir les enfants choisissent leur livre, et souvent on finit par choisir de lire les aventures d’un des héros du magazine Pomme d’Api. Mais souvent, quand je regarde les films et que je vois les parents inventer une jolie histoire je me dis que ça fait aussi de magnifiques souvenirs pour une famille d’avoir sa propre histoire. Je me suis donc amusée à créer cette jolie histoire pour endormir mes loulous (ce qui ne les empêche pas de se relever trois ou quatre fois quand même pour boire, me dire que doudou s’est fait la malle ou encore me montrer la petite coupure qui a besoin d’un petit pansement …).

Stuart le petit courageux

Il était une fois un petit lapin qui ne voulait pas grandir. Stuart aimait tellement les câlins de sa maman qu’il ne voulait plus que le temps avance et lui fasse gagner des centimètres. Il ne voulait pas se passer de l’odeur et la douceur de sa maman. Comme il était encore trop petit pour sortir de son terrier, sa maman devait aller lui chercher à manger, ainsi que pour ses frères et sœurs. Ceux-ci rêvaient de sortir et de découvrir le monde, contrairement à Stuart qui se sentait bien dans son petit cocon.

unesourisbleue.fr

Un jour où leur maman mettait beaucoup de temps à revenir, ils se mirent à chahuter et se bagarrer pour jouer. Quand Stuart reçu un coup de patte qui le projeta en dehors du terrier il fût sonné durant quelques secondes et au moment où il se remit de sa roulade, il se trouva nez à nez avec un petit renard. Pris de panique il se mit à courir le plus vite possible mais il n’avait jamais eu la possibilité de se dégourdir autant les pattes.

Le petit renard le rattrapa : « attends petit lapin, je me suis perdu, je veux juste me faire un ami ! »

Stuart stoppa net sa course : « Un ami ? mais tu es un renard comment peux-tu vouloir être mon ami ? »

« Je me sens seul et je veux retrouver maman … je m’appelle Nino, tu veux bien m’aider ? »

unesourisbleue.fr

Stupéfait, Stuart lui répondit que oui, puisque de toute façon lui aussi était perdu à présent, ils allaient donc pouvoir s’entraider mutuellement. En chemin ils rencontrèrent une petite coccinelle et une petite abeille qui avaient elles aussi fait connaissance récemment. La joyeuse troupe parcourait alors les champs pour essayer de retrouver les parents de nos deux comparses. En chemin Stuart et Nino portèrent chacun leur tour la coccinelle et l’abeille qui étaient fatiguées de faire battre leurs ailes. Ces dernières prenaient un peu de hauteur par moment pour essayer de trouver le meilleur chemin.

unesourisbleue.fr

Au bout de quelques heures, la petite coccinelle entendit une voix appeler au loin , c’était la maman de Nino !!! Elle le prévint et il couru se jeter dans ses pattes en lui léchant le museau avec tellement de bonheur que ses comparses furent les plus heureux du monde à cette instant.

« Merci les amis de m’avoir aidé, je ne vous oublierais jamais ! Hurla Nino au loin »

La petite abeille et la coccinelle retrouvèrent elles aussi leurs parents tour à tour et à chaque fois, les amis se promirent de se revoir très bientôt pour de nouvelles aventures. Stuart se retrouva seul à la recherche de son terrier, il se sentit perdu tout à coup « mais comment vais-je faire pour retrouver ma maman tout seul ? ». Il prit son courage à deux mains et avança fièrement comme pour montrer au monde entier qu’il n’avait pas peur.

Dix minutes et quelques appels suffirent à Stuart pour retrouver son terrier, sa maman sortit en courant et lui sauta au cou ! Ses frères et sœurs étaient ébahis de le revoir en si bonne forme après une journée seul en pleine nature ! C’est alors qu’il narra, plein de fierté, son périple à toute sa famille. Il leur expliqua combien ses amis étaient différents de lui, mais combien ils lui ont été d’un grand secours.

L’amitié n’a pas son pareil pour nous sortir des situations difficiles ! Et grâce à cette belle expérience Stuart devint heureux et fier d’apprendre à devenir un grand !

Cette histoire met en scène quelques personnages des nouvelles gourdes Blédina qui m’ont été offertes récemment, je les ai trouvés tellement mignons qu’ils m’ont donné envie d’écrire cette petite histoire 😉

2 thoughts on “Une histoire du soir

Un petit mot ça fait toujours plaisir :)