Si on m’avait dit …

Si on m’avait dit que j’en serais là aujourd’hui je ne l’aurai jamais cru !

Il y a dix ans je me voyais encore à vivre comme si j’avais vingt ans, de façon insouciante, sans penser au lendemain, j’étais beaucoup dans le paraître. Je ne voulais pas d’enfant, d’ailleurs je n’ai jamais vraiment adoré faire du baby-sitting quand j’étais adolescente.

Quand je passe une étape dans ma vie, j’ai tendance à oublier la précédente. Par exemple je suis incapable de me rappeler des souvenirs d’enfance, hormis ceux que mes parents ou les photos me rappellent. Quand je suis passée de l’école primaire au collège puis du collège au lycée, je me suis dit “on efface tout et on recommence”.

D’ailleurs je fais encore ça chaque année : c’est ma résolution. C’est même pour ça que je note énormément de choses, que je garde tous mes agendas et mes organisateurs familiaux depuis que je suis mariée et maman. Je ne veux plus rien oublier !

Tout ça pour dire que je ne sais plus vraiment quelle femme je rêvais de devenir, quelle vie me faisait frissonner à l’idée de la vivre à fond (à part devenir Miss France quand je regardais le concours chaque année, ou faire la star ac pour rencontrer mes idoles sur un plateau télé … tout ça oubliant que je ne fais qu’un mètre soixante six et que je chante comme une casserole !).

J’ai toujours été moyenne :

  • Une fille moyenne à peine remarquable parmi mes semblables.
  • Avoir juste la moyenne pour passer dans la classe au dessus.
  • Avoir mon bac avec une mention moyenne dont on se fiche.
  • Avoir mon permis ou des diplômes sans que personne n’y croit vraiment même pas moi.
  • Avoir des amies mais jamais de meilleure amie qui me rende ce que je lui donne.
  • Une personne comme une autre au milieu de la foule, rêvant de grandeur mais n’étant capable que de vivre simplement une vie moyenne.

A-t-on vraiment besoin de plus au final ?

Le milieu artistique me fait vibrer, j’ai commencé à peindre mais j’ai abandonné, j’ai essayé d’écrire sans prendre le temps d’aller jusqu’au bout, je chante toute seule sous ma douche et heureusement pour vos oreilles, j’ai présenté la météo sur une chaîne locale sans aller plus loin … Je ne sais pas aller au bout des choses, paralysée par la peur de prendre des risques, de me planter, trop peur de me faire mal à l’âme … (et à mon égo ?)

unesourisbleue.fr

Alors je dirais : bien sûr que oui nous avons besoin de plus ! Pour exister je pense qu’il faut un but, des objectifs, des projets, des yeux qui nous regardent et qui nous poussent vers le haut. On pourra dire ce que l’on voudra, que le regard des autres ne compte pas, mais un minimum d’attention ça nous touche forcément et la reconnaissance de nos pairs ça n’a pas de prix.

J’ai mis du temps mais j’y suis arrivée :

  • J’ai un mari qui m’aime et me le montre tous les jours même après dix ans de vie commune.
  • J’ai quatre magnifiques enfants pour qui je veux donner le meilleur de moi même dans mon rôle de maman.
  • J’ai une maison dans laquelle j’aime accueillir sans cesse, pour un café, un dîner, un week-end, une maison remplie de vie.
  • J’ai ce lieu personnel et public à la fois, ce lieu d’expression grâce auquel je vis des choses incroyables depuis cinq ans.
unesourisbleue.fr

Je me sens toujours moyenne, toujours pas légitime dans la blogosphère, toujours loin des rêves que j’aurai dû réaliser étant plus jeune, toujours incapable d’écrire un bon roman ou de peintre un tableau remarquable … Mais j’arrive à me sentir moi, une femme comblée, entourée de vrais amis, ravie de vivre totalement mon rôle de maman comme je le veux. Toujours remplie de doutes et pas totalement sûre de moi, mais soutenue et fière d’être celle que je suis devenue.

On ne peut pas tout avoir dans la vie mais pour 2019 je me souhaite de dépasser mes peurs pour aller plus loin dans mes projets.

Et je vous souhaite d’avoir au moins une personne qui vous soutienne dans vos choix, qui vous pousse à vivre vos rêves. Je vous souhaite de positiver votre vie pour vous amener encore plus de positif. Je ne vous souhaite pas la lune, mais juste ce qu’il faut pour vous sentir heureux d’être vous-même. 2019 Nous voilà !

unesourisbleue.fr

22 thoughts on “Si on m’avait dit …

  1. Wah ! Quel très bel article ! Et la conclusion qui donne du baume au coeur & nous motive ! Que de belles ondes qui s’en dégagent !
    Je te souhaite d’atteindre tes objectifs pour 2019, d’aller plus loin dans tes projets, comme tu le souhaites 🙂 !
    A bientôt !

  2. Il est très chouette cet article ! Je me retrouve complètement dans ce que tu écris à la différence de la peur c’est que je ne sais pas comment m’y prendre parfois pour atteindre mes objectifs. Je te souhaite d’atteindre les étoiles si tu ne vises pas la lune et au pire que tu puisses les voir briller dans les yeux de tes proches

  3. Waouh je me reconnais dans ton portrait Ce manque de confiance par peur de l’échec, rester moyenne comme celle pas de jugement, oublié les mauvais comme les bons souvenirs ..
    Heureusement j’ai rencontré mon homme il y a 15 ans et j’ai évolué, relevé des défis, pris des risques et j’ai gagné. Aujourd’hui je suis fière e ce que je suis devenue meme si a mes yeux ce n’est pas assez mais je tends chaque jour à m’améliorer tout en profitant de chaque moment

  4. Ce texte m’en touche,moi aussi qui me sent moyenne , voir moins que moyenne du haut de mes 158 cm … …mais pour tes enfants tu n’es pas moyenne, tu es unique, pour ton mari aussi et pour tes amies également 🙂 ! En tout cas j’aime te lire et je te remercie pour cet article ! Je te souhaite une très belle année à venir ,
    Camille une imposteur éternelle

  5. Je me retrouve également beaucoup dans ce texte ! Je me sens moins seule d’un coup… 🙂
    Merci beaucoup pour cet article ! ça m’a mis un peu de baume au cœur pour cette fin d’année 🙂

      1. Oui et quelle merveilleuse aventure que de réinventer ! Encore plus quand on a plein d’amour autour, des gens qui croient en toi! Je te souhaite le meilleur dans tes futurs projets!

  6. Je me retrouve aussi dans ton article… Celle qui est l’ombre de ses copines canons, qui passe inaperçue. Ça a changé, le jour où mon petit copain de l’époque m’a plaqué et où je suis sortie avec mes copines:). Moi non plus je ne vais pas au bout des choses, mais je me dis que cela devait aller ainsi. Le principal maintenant est la petit famille sue je me suis construite. Merci pour ces mots. Je te souhaite de réaliser tes projets et tout pleins de choses positives pour 2019 <3.

Un petit mot ça fait toujours plaisir :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.